Avez-vous vraiment faim? | Défi Santé Aller au contenu principal

Avez-vous vraiment faim?

Avez-vous vraiment faim?

Pour le savoir, il faut écouter notre corps. C’est lui qui nous avertit quand il a besoin d’énergie. Gargouillements ou creux à l’estomac, voire étourdissements et maux de tête, sont autant de signes qu’il est temps de manger.

Notre corps contrôle alors la quantité d'énergie dont il a besoin pour fonctionner. Par exemple, les bébés nourris au sein prennent exactement la quantité de lait nécessaire à leur activité sans que leur mère ne mesure quoi que ce soit. Quand il a fait le plein d'énergie, notre corps nous envoie le signal de satiété: on se sent «plein», on est rassasié. 

Malheureusement, ces signaux de faim et de satiété, on ne les écoute pas toujours. Entre deux repas, on se prive d’une collation et on arrive affamé au repas suivant. On se sent obligé de finir son assiette alors qu’on n’a plus faim, ce qui n’est pas une bonne idée, même pour les enfants. Ou bien on mange pour se réconforter ou se récompenser plutôt que pour se nourrir. Pour mieux contrôler son poids, il faut réapprendre à reconnaître et à écouter ces signaux de faim et de satiété.

Prenez le temps de manger

Cela prend un certain temps avant de pouvoir percevoir le signal de satiété. Voilà pourquoi il est important de manger len-te-ment.

  • Lorsque l’assiette est devant vous, attendez quelques minutes avant de commencer à manger.
  • Prenez de petites bouchées. (Vous pouvez utiliser de plus petites fourchettes ou cuillères).
  • Posez les ustensiles toutes les trois bouchées. Profitez-en pour faire la conversation!
  • Attendez d’avoir avalé une bouchée avant d’en prendre une autre.
  • Prenez le temps de déguster les aliments.
  • Buvez de l’eau entre les bouchées.
  • Si possible, prenez une pause entre le plat principal et le dessert, pour faire la vaisselle, par exemple. L’appétit sera sans doute moins grand pour le dessert!

 

Mangez quand vous avez faim… et sachez quand arrêter

  • Ne vous forcez pas pour déjeuner si vous n’avez pas faim en vous levant. Prévoyez plutôt un déjeuner à emporter que vous mangerez plus tard.
  • Si vous avez faim à 10 h mais que vous aviez prévu manger à midi, prenez une petite collation plutôt que de trop manger au dîner parce que vous étiez affamé.
  • Avant de prendre une deuxième portion, posez-vous la question: est-ce que j’ai encore faim?
  • Si vous aviez prévu manger un dessert et que vous n’avez plus faim, gardez-le pour la collation.